Il Castello Di Pinocchio

Guillaume Leduc

Inscrit(e) en décembre 2017

  • Produits
    disponibles
    52
  • Notes
    de l'artiste

Vêtements

Coques et skins

Art mural

Maison

Sacs

Papeterie

Description de l'artiste

Et Pinocchio, où croyez-vous qu’il soit allé vivre après avoir été transformé en joli petit garçon bien propret par la fée bleue ? A-t-il tenu sa promesse ? Est-il devenu un jeune homme irréprochable qui écoute les conseils avisés de son vieux Jiminy Cricket ? Son père, Gepetto, est-il parvenu à remplir sa tête de bois de jolis sentiments où la bûche que lui a gentiment refourgué le père La Cerise, sous prétexte que celle-ci lui parlait, était-elle irrémédiablement pourrie ? Pinocchio a-t-il préféré écraser Jiminy, purement et simplement, comme l’avait initialement relaté Collodi, son véritable créateur ?

Collodi n’y allait pas par quatre chemins, d’ailleurs… Imaginez que dans un journal pour enfants, la pauvre marionnette ait subi une multitude de tortures… Pendue à un arbre dans l’un des épisodes, laissée pour morte ailleurs, battue par des garçons qui se disaient de ses amis dans un autre, jetée en prison au suivant, transformée en âne puis jetée à nouveau, mais cette fois-ci à la mer et… Bouffée par un requin et non pas par une baleine.

Alors, après cela, Pinocchio aura-t-il préféré s’acoquiner au renard et au chat, et ignorer les conseils de son père, allant même jusqu’à le désavouer ? Sera-il devenu un prince machiavélique ? Ou pire encore, un politicien ?

Si Disney avait bien un avantage sur Pinocchio lorsqu’il racontait une histoire, c’est que chez lui, son nez ne s’allongeait pas lorsqu’il modifier les faits… Et si Disney avait bien un point commun avec Collodi, c’est certainement une possible et abusive consommation d’une fée verte plutôt que bleue…

J’dis ça, j’dis rien ! Mais qu’on ne vienne plus me dire que mes histoires à moi sont complètement barrées !

Qu’importe, après tout, à chacun son Pinocchio.

Le mien a renoncé au monde des humains, décliné l’offre de la fée bleue. Il est resté de bois face à ses multiples avances et a grandi auprès de Gepetto, entouré de quelques bons amis. Ensemble, ils ont construit cet étrange château dans mon pays des songes,  Il Castello Di Pinocchio !  Il flotte dans ma mémoire et y recueille tous mes mensonges… S’accrochent à ses parois deux chênes auxquels sont suspendues quelques cordes qui ne mènent à nul pendu et y pousse sur un petit lopin de terre, de belles plantes donnant, bien inutilement pourtant, quelques grappes d’or… Il Castello Di Pinocchio est ce coffre-fort qui renferme mes souvenirs honteux, une partie de ma mémoire jalousement gardée par le pantin de bois… Y sont enfermés mes plus vils mensonges… Et régulièrement, le nez du château, qui y accueille de biens trop rares visiteurs, s’allonge de quelques centimètres, au grand désespoir de Jiminy, et sous le sourire indulgent de l’un de mes nombreux amis imaginaires, Pinocchio !

Cette histoire vous surprend ?

Attendez voir que je vous parle de mes sept nains et du tohu-bobu qu’ils sont capables de faire dans mon subconscient dès que la reine des pommes, Blanche Neige pour ne point la nommer, pointe le bout de son ravissant museau…

De quoi terrifier Sigmund Freud !

desktop tablet-landscape content-width tablet-portrait workstream-4-across phone-landscape phone-portrait
desktop tablet-landscape content-width tablet-portrait workstream-4-across phone-landscape phone-portrait

réduction de 10%

pour les abonnés à la newsletter Redbubble

Recevez des offres exclusives, des news sur les artistes et du contenu génial dans votre boîte de réception. Gratuit