● DESCENDRE POUR VERSION FRANCAISE ☟
1999. I collect my father’s camera. An Olympus OM10. I use Ilford films. Black and white. And I go out to take some pictures, of my friends, of my birthplace, the 13th district of Paris. Digitization hasn’t come to me yet, so I put aside the camera and replace it for a video camera.
2003. Back with a cheap digital camera and, Photoshop. I regain interest for this object, always in the street, but leaving aside my friends. And mostly the colours. I want to get better so I save money and buy a digital SLR camera Canon 350D. Now that allows me to experience a bit more. Grrr!
2008. London. I see a FishEye2 in a shop in London. Of course, it has to be at the end of my journey so I don’t have enough money to buy it. Back in Paris I surf the web to check where I can find that kind of camera. I find it. I buy it, and we meet Diana, Holga… I discover Lomography. A family of analogue cameras, all stranger than the other. I stick to it, I persist, I’m in.
I take my Olympus back, and buy a 50mm lens. And it all begins: friends, the street, the 13th disctrict, the beach, the night, Rome, cars, amusement parcs, London, the snow at 6 in the morning.
Everything that moves, or is simply still.
Since then I have amassed over ten cameras thanks to eBay, Peter, and my employer.

1999. Je récupère l’appareil photo de mon père. Olympus OM10. J’utilise des pellicules Ilford. Noir et blanc. Et je sors prendre quelques clichés, de mes amis, de mon 13ème arrondissement natal. La numérisation n’existe pas pour moi et je mets de coté mon appareil pour un caméscope.
2003. Remise en selle avec un appareil numérique tout bidon, et Photoshop. Je reprends goût à l’objet, toujours la rue, moins les amis. Et les couleurs surtout. Envie de faire mieux alors on économise et on achète un reflex numérique Canon 350D. Déjà, on fait un peu plus de trucs.
2008. Londres. Je vois un FishEye2 dans un magasin à Londres. Bien sûr, en fin de séjour pas assez de thunes pour l’avoir. Grrr !
De retour sur Paris on pianotte le web pour savoir où trouver ça. On trouve. On achète et, on découvre Diana, Holga … J’ai découvert la Lomography. Une famille d’appareils photos argentiques tous plus bizarres les uns que les autres. J’adhère, persiste et signe.
Je ressors mon Olympus achète un objectif 50mm. Et, c’est parti : les amis, la rue, le 13ème, la Plage, la nuit, Rome, les voitures, les parcs d’attractions, Londres, la neige à 6h du mat’.
Tout ce qui bouge, ou ne bouge pas…
Depuis lors j’ai accumulé une dizaine d’appareils photo grâce à ebay, Peter, et, mon employeur.

  • Joined: March 2011